Ecophyto

mission du député Potier sur la filière F&L dans la Drôme

Début juin, Manuels Valls a confié au député Potier une mission parlementaire visant à la rédaction de la nouvelle version du plan Ecophyto.
Celle-ci sera soumise à consultation du public et validée par le Comité national d’orientation et de suivi du plan Ecophyto d’ici fin 2014. Coop de France a été auditionné par la mission dans ce cadre le 24 juillet et le 26 juillet dernier, la mission a été accueillie dans la Drôme pour un focus sur la filière fruits.

Dominique Potier a ainsi eu l’occasion de visiter l’entreprise Biotop. Filiale du groupe coopératif In Vivo, implantée à Livron depuis 4 ans, l’entreprise est devenue la référence française dans le domaine de la recherche et de la production de solutions alternatives pour la protection des végétaux. Très intéressé et à l’écoute, le député a plaidé pour que les exigences règlementaires françaises s’appliquent de la même manière au-delà des frontières de l’hexagone, dans un souci de transparence vis-à-vis des consommateurs et de maitrise des risques sanitaires.

La mission s’est également rendue sur l’exploitation d’Eric Veyret, à proximité de Saint Rambert d’Albon. Adhérent à la Dauphinoise, Eric Veyret a été accompagné par la coopérative dans une démarche globale de réduction des impacts sur l’environnement liés à l’utilisation des produits phytosanitaires. Sur cette exploitation diversifiée (fruits à pépins et à noyaux, cultures légumières et céréales) en protection biologique intégrée, l’appui apporté par la coopérative est allé de la mise en place d’innovations agronomiques à l’installation d’un système de traitement (Heliosec). Cette visite a aussi été l’occasion de présenter le système de traçabilité du conseil mis en place par la Dauphinoise : véritable outil interactif entre l’exploitant et le conseiller, il permet un suivi en temps réel et facilite les bilans de campagne, contribuant ainsi à sécuriser et à pérenniser les changements de pratique.

Maud Bouchet
mbouchet@cdf-raa.coop

 

*Dominique Potier est député PS de la 5ème circonscription de Meurthe-et-Moselle. Il est membre de la commission des affaires économiques de l’Assemblée Nationale.

 

La loi d’avenir pour l’agriculture et la forêt adoptée

La loi d’avenir pour l’agriculture et la forêt a été adoptée définitivement le 11 septembre lors de la session extraordinaire du parlement.

On peut tout d’abord se réjouir que désormais la coopération agricole figure parmi les missions de l’enseignement et de la recherche placé sous la tutelle du ministère de l’Agriculture. Cet enjeu porté depuis longtemps par Coop de France a été partagé par les parlementaires qui l’ont inscrit dans la loi. Un autre volet très important est consacré à la gouver­nance coopérative. Des décrets d’application seront nécessaires pour un nombre important de dispositions légales ainsi que des modifications des modèles de statut.

Parmi les innovations majeures, trois d’entre elles engagent les coopératives :

■ la formation devra être proposée à tous les élus au début de chaque mandat.

■ La Révision est étendue à toutes les coopératives sous réserve de seuils en cours de discussion avec les ministères de l’Agriculture et de l’Economie sociale. Cette Révision rénovée doit être un outil d’accompagnement et d’appui pour les conseils d’administration de coopératives. Des modalités allégées devront être prévues pour les petites entités.

■ Le HCCA devra désigner un médiateur qui sera le pendant du médiateur des contrats pour les agriculteurs livreurs à des sociétés commerciales.

Toutes ces dispositions poursuivent la même finalité : améliorer le fonctionnement des coopératives dans un monde qui se complexifie.

 

Création de CapAgro Innovation

Le premier fonds de capital-risque en France dédié à l’agronomie, l’agriculture, l’agro-alimentaire, la nutrition et aux valorisations industrielles et énergétiques de la biomasse.

Paris, France, 9 septembre 2014 – Réunis au sein de CapAgro, cinq groupes industriels et institutions financières de premier plan, fortement engagés dans le développement durable et le monde agricole : Sofiprotéol, Tereos, Bpifrance, Crédit Agricole au travers de sa filiale Crédit Agricole Capital Investissement & Finance (CACIF) et AG2R-La Mondiale, lancent CapAgro Innovation, le premier fonds de capital-risque dédié à l’agronomie, l’agriculture, l’agro-alimentaire, la nutrition et aux valorisations industrielles et énergétiques de la biomasse.

CapAgro SAS
11 rue de Monceau
75008 Paris
www.capagro.fr

 

Projet Sucellog

Retour sur la réunion d’information des coopératives le 19 septembre

 

                                     

Une dizaine de coopératives de Rhône-Alpes Auvergne et Bourgogne Franche-Comté
ainsi que la DRAAF Auvergne, FIBRA et le pôle de compétitivité TENERRDIS ont pu participer
à la réunion d’information et de travail organisée par
Coop de France Rhône Alpes Auvergne autour du projet européen Sucellog.

Dans le cadre du projet Sucellog, nous souhaitons accompagner les coopératives agricoles dans le développement de  filières de valorisation de résidus agricoles en agropellets et la création de centres logistiques de production.

Alix Henry, stagiaire à la fédération sur ce projet a présenté les résultats de son travail d’enquête auprès des coopératives sur l’estimation du gisement de biomasse mobilisable : résidus forestiers, résidus agricoles (paille de céréales, colza, cannes et rafles de maïs, tiges de tournesol, tailles de vigne ou de verger) et sous-produits de première transformation des filières céréales (issues de silo), viti-vinicole (marcs) et fruits (noyaux) au niveau du territoire Rhône-Alpes Auvergne.

RAGT Energie, partenaire du projet Sucellog a présenté son expertise et apporté le retour d’expérience de la coopérative Ile de France Sud qu’elle a accompagnée dans la mise en place la première unité de production d’agropellets en France.

Agronergy, start-up qui développe un service clé en main de fourniture de chaleur à partir d’agropellets est venu présenter son modèle économique et le retour d’expérience de la mise en route de sa première chaudière à la station expérimentale du Ratho à Brindas (69).

>>> Le projet Sucellog a démarré en avril 2014 pour une durée de 3 ans.

>>> Coop de France RAA accompagnera en 2015 les projets candidats par des audits incluant étude de faisabilité et étude de marché.

>>> Les coopératives intéressées peuvent s’adresser à Jean de Balathier ou Sybille Mejia, chargée de mission énergie

 

Forum de l’emploi solidaire novembre 2014

« Nouvelle édition du Forum de l’Emploi Solidaire le 15 novembre à Lyon. Organisée par la CRESS Rhône-Alpes avec ses partenaires, elle se déroulera dans les locaux du Conseil Régional de Rhône-Alpes. 1 500 à 2 000 visiteurs sont attendus à cette occasion. 

 L’objectif de cette édition pour la CRESS Rhône-Alpes est de valoriser les métiers et les activités  de l’ESS et ainsi faire découvrir au grand public la diversité des emplois que propose l’économie sociale et solidaire.

 Le Forum doit permettre aux visiteurs de :

– trouver un emploi
– repartir avec une idée claire sur l’économie sociale et solidaire (ESS)
– faire évoluer l’image de l’ESS souvent incarnée dans des emplois précaires »

>>> Si vous avez des annonces à publier, merci de contacter :
        Violaine Panabière – 04 72 69 92 03 – vpanabiere@cdf-raa.coop