Fonds de structuration des filières issues de l’AB

Le 18ème Appel à projets du Fond Avenir Bio est lancé depuis le 17/10/2018 (disponible ici).

 

Doté de 6 millions d’euros, ce fond a pour objectif de déclencher et soutenir des programmes de développement des filières biologiques. Il s’adresse à des opérateurs économiques, engagés dans une démarche de développement impliquant des partenaires complémentaires, sur plusieurs années, et avec des objectifs communs d’impacts sur les filières biologiques concernées.

 

Les dossiers qui ont un caractères prioritaires sont ceux qui comporteront un volet substantiel pour le développement des filières suivantes :

  • Grandes Cultures biologiques (y compris les légumes de plein champ)
  • Monogastriques biologiques.

Ceci n’exclue pas les autres filières.

 

Les dossiers qui valoriseront les points suivants seront également priorisés :

  • La synergie avec les démarches de développement engagées au plan local, régional ou national,
  • La complémentarité des aides sollicitées auprès des autres dispositifs de soutien financier existants => les projets en cofinancement seront retenus en priorité,
  • La prise en compte de questions sociétales : commerce équitable, protection de l’environnement, transition énergétique, préservation de la biodiversité et des écosystèmes,

 

Attention, la date butoir de remise des dossiers est fixée au 15/01/2019 !

 

Le nouveau dispositif du Fonds Avenir Bio offre aux porteurs de projets et à leurs partenaires deux possibilités pour le dépôt de leur dossier :
– un dépôt direct du dossier complet, selon les mêmes modalités que les AAP précédents ;
– un dépôt d’une demande de soutien au stade du montage de dossier avec la présentation d’un dossier d’orientation générale (DOG) et une formulation d’un besoin pour un accompagnement au montage de dossier.

 

Pour consulter le site de l’Agence Bio dédié : www.agencebio.org

Pour plus d’informations sur cet appel à projets ou un besoin d’accompagnement sur votre projet :

Thibault PÉCLET
06 09 28 92 48
tpeclet@ara.coopdefrance.coop

CDF ARA signe une convention sur la formation avec la DRAAF

Le 4 octobre dernier, au Sommet de l’Elevage, Coop de France Auvergne-Rhône-Alpes, représentée par Patrice Dumas et la DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes, représentée par Marc Chile, directeur du Service Régional de la Formation et du Développement ont signé une convention de partenariat.

La DRAAF et Coop de France Auvergne-Rhône-Alpes souhaitent œuvrer ensemble pour :

  • La promotion de l’agriculture et de la coopération agricole ;
  • Le renouvellement des générations ;
  • L’attrait des métiers de la coopération agricole ;
  • La mise en place de synergies entre lycées, centres de formation et le monde de la coopération agricole et agroalimentaire, afin de favoriser la recherche de stages et l’emploi des apprenants.

Concrètement, nous nous attacherons ensemble à améliorer l’information sur l’organisation économique des agriculteurs par la coopération, sur les métiers de la coopération de demain et l’orientation vers ces métiers. Cela passera par des actions comme :

  • Relayer les informations émanant des établissements (stages, promotion des enseignements…), dans leur réseau ;
  • Proposer des interventions de techniciens ou de responsables professionnels dans les classes pour présenter le mouvement coopératif et sa place dans l’agriculture française ;
  • Favoriser la participation de responsables professionnels aux journées portes ouvertes des établissements et aux jurys d’examen ;
  • Organiser des visites de coopératives guidées auprès de classes ciblées, à la demande des enseignants.

Notre objectif est également de favoriser la mise en réseau des services techniques des coopératives et des personnels des exploitations agricoles des établissements scolaires pour renforcer les relations entre ces deux réseaux autour de démonstration ou expérimentations de pratiques agricoles répondant aux enjeux de la triple performance, économique, environnementale et sociale.

Un comité de suivi aura en charge le pilotage des actions mises en œuvre dans le cadre de la convention. Il se réunira le 10 décembre prochain pour établir le programme de travail pour 2019.

 

Nouvelle édition du panorama de la coopération agricole AURA

L’enquête réalisée auprès de toutes les coopératives agricoles et leurs filiales a permis de rééditer le panorama de la coopération agricole avec les données économiques et sociales les plus récentes (dernier exercice clos en 2017).

Avec 17.000 salariés et 8 milliards d’euros de chiffre d’affaires, les 290 coopératives agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes et leurs 160 filiales participent significativement au PIB, à l’emploi et à l’économie dans la Région.

De la coopérative locale au groupe coopératif à dimension internationale, elles sont présentes dans toutes les filières de notre région Auvergne-Rhône-Alpes : lait et produits laitiers, bétail et viande, volaille et œuf, nutrition animale, sélection animale, céréales et produits céréaliers, vin, fruits et légumes, semences et plants, plantes à parfum et médicinales, miel, tabac, forêt et bois…

Propriété des agriculteurs qui en sont à la fois les adhérents et les fournisseurs en produits agricoles, les coopératives structurent les filières agroalimentaires régionales souvent jusqu’au produit fini. Elles fixent sur leurs territoires des activités de première ou de seconde transformation, porteuses de valeur ajoutée et d’emplois directs et induits. Elles investissent, innovent et se déploient à l’international pour y faire rayonner le savoir-faire français.

Ancrées juridiquement et économiquement dans leur territoire, pour une part importante en zone de montagne, elles contribuent au développement économique durable de notre région en zone rurale.

Bonne lecture.

Téléchargez la publication : panorama_COOP-2018

Lancement de la marque Alt.1886

Au départ, il y avait la volonté d’agricultrices, d’agriculteurs et de transformateurs du Massif central de prendre en main leur destin.
A l’arrivée, alt. 1886, plus qu’une marque, un EMBLÈME de la filière viande bovine du Massif central, produite ici et nulle part ailleurs.

 

Tony Cornelissen, président du SIDAM a ouvert la conférence en rappelant l’origine du projet Valoamc. Les représentants des acteurs de la filière, Patrick Bénézit (FRSEA Massif central), Bruno Dufayet (FNB), Denis Costerousse (ELVEA Sud massif central), Philippe Dumas (Sicarev) et Hervé Puigrenier (Ets Puigrenier) ont ensuite expliqué pourquoi ils s’étaient engagés dans la démarche. Enfin Benoît Julhes, président de Valomac a présenté les objectifs de déploiement de la marque alt.1886 LES VIANDES DU MASSIF avec une arrivée prévus dans les rayons du steak hâché alt.1886 au début 2019.

Un lancement politique réussi au vu des très nombreuses retombées sur la presse régionale et nationale.

Lire le DOSSIER DE PRESSE complet

 

RETOUR SUR LE SOMMET DE L’ÉLEVAGE

A l’occasion de sa 27ème édition, le sommet de l’élevage a réuni 1 500 exposants (dont 300 internationaux de 32 pays), 2 000 animaux (70 races) et 95 000 visiteurs (dont 4 800 visiteurs internationaux de plus de 80 pays).

Comme l’année dernière, Coop de France Auvergne-Rhône-Alpes était présente à travers la co-organisation d’une conférence, l’organisation d’un petit déjeuner « coopératif », la réalisation de tournages de vidéos-trottoir et l’organisation de 2 plateaux TV.

Tournages vidéo-trottoir

9 acteurs de coopératives, dirigeant, administrateur, adhérent ou salarié ont été interviewés pour témoigner d’une action exemplaire de leur coopérative : Toutes ces vidéos sont consultables sur notre chaîne YouTube

  • AGRIAL : « Accompagnement de la filière caprine par la coopérative »

  • Union Altitude : « Les 12 bonnes raisons de manger de la viande du massif central »

  • Covido – Bovicoop : « Projet, dans un GIEE, sur la médecine préventive en élevage bovin viande »

  • Envie d’œuf Sud-Est (Groupe Dauphinoise) : « La production d’œufs alternatifs »

  • Sicagieb : « Des solutions pour réduire les gaz à effet de serre et stocker le carbone »

  • Sica Laqueuille : « La mise en œuvre d’actions concrètes d’économie d’énergie »

  • Socaviac (Groupe FEDER) : « PATOUDYAPA, un projet GIEE sur le pâturage tournant dynamique »

  • SODIAAL : « La nouvelle démarche : « les laitiers responsables »

  • Veaux des Monts du Velay-Forez : « Démarche de production de veaux sous la mère »

Toutes ces vidéos sont consultables sur notre chaîne YouTube

 

Plateau TV sur l’accompagnement des jeunes

Plateau TV Agri du jeudi 4 octobre au Sommet de l’Elevage 2018

« Comment les coopératives agricoles accompagnent les jeunes ? »

Le 4 octobre, au Sommet de l’Elevage, Coop de France et le Service Régional de la Formation et du Développement (DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes) ont signé une convention de partenariat, visant à renforcer les liens et les actions entre les coopératives et les établissements d’enseignement agricole.

L’objet de la convention est de faciliter les interventions sur la coopération dans le cadre des enseignements, l’accueil des stagiaires dans les coopératives, la diffusion des informations émanant des établissements, l’intervention de techniciens ou de responsables professionnels dans les classes pour présenter le mouvement coopératif et sa place dans l’agriculture française, l’organisation de visites de coopératives guidées auprès de classes ciblées, à la demande des enseignants, etc.

L’objectif est également de développer la mise en place d’expérimentations et de démonstrations au sein des exploitations agricoles et des ateliers technologiques des établissements d’enseignement agricole.

La signature de la convention a ensuite été illustrée par une table ronde, à laquelle ont participé : Benoît JULHES, vice-président d’Altitude, François PÉRICHON, administrateur de Val’Limagne.coop et président de la commission Formation-Développement de Coop de France Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que Magali BOULLEAU, chef d’établissement, Alexis BLANC, actuellement en formation BTSA Agronomie et Antoine ROUSSET, jeune embauché à Val’Limagne.coop.

Par Pascal Goux.

Plateau TV sur le bien-être animal

Plateau TV Agri du mercredi 3 octobre au Sommet de l’Elevage 2018

 

Coop de France interviewé sur le plateau de TvAgri en direct du Sommet de l’élevage !

Questionnés sur le rôle des coopératives dans l’approche du Bien-être animal, Jean-Yves Ménard, Roger Grange et Gilles Bernat, référents bien-être animal Coop de France et Interbev ont répondu aux questions de Jean-Paul Hebrard, journaliste de TvAGRI.

L’occasion de rappeler que Coop de France travaille sur le dossier Bien-être animal depuis plus d’une douzaine d’années. Une thématique abordée sous l’angle éthique et technique, tout en intégrant les notions de Bien-être de l’éleveur et d’environnement.

Une interview en écho à la conférence de Coop de France, qui s’est tenue au Sommet de l’Elevage ce mercredi 3 octobre sur le thème :  » Homme, Animal, Environnement : un seul bien-être au service de la production animale  »

Visionnez l’interview vidéo :

Emilie GUHUR | Coop de France, 4 octobre 2018