Pôle Filières, Transitions et Valorisation

Présentation du pôle Filières, Transitions et Valorisation

Compétitivité et transition

L’agriculture régionale fait face à des handicaps de compétitivité liés à son territoire majoritairement en zone de montagne et aux structures d’exploitations agricoles. En revanche, la diversité des filières, la complémentarité plaine-montagne et la proximité d’un grand bassin de consommation régional offrent des opportunités aux coopératives pour aborder les transitions agroécologiques et énergétiques.

Travailler la compétitivité sur tous les marchés pour restaurer une souveraineté alimentaire et accélérer les transitions sont deux priorités fortes réaffirmées par le Conseil d’administration de La Coopération Agricole ARA en écho à la plateforme de propositions de La Coopération Agricole dans le cadre du Plan de Relance.

Pour répondre à ces enjeux, la fédération a renforcé son organisation en réunissant les pôles “Filières et Valorisation” et “Transition Agro Environnement et Energie” en un seul pôle : “Filières, Transitions et Valorisation” (FTV). Cette nouvelle organisation facilite l’accompagnement des coopératives par le croisement entre une approche sectorielle basée sur le métier par filière et une approche transversale de la transition agroécologique pour répondre aux enjeux multiples (qualité, mode de production, proximité, énergie, déchets…). Le pôle facilite aussi les échanges entre les filières économiques sur les thématiques transversales agroécologiques.

L’animation de ce nouveau pôle se fait en lien avec l’échelon national en cohérence avec la structuration du réseau de La Coopération Agricole dans le cadre des politiques de développement agricole, sur les zones de montagne notamment.

 

 

 

Quatre leviers d’action

Le pôle mobilise quatre leviers d’action pour accompagner les coopératives adhérentes dans les transitions agroécologiques et énergétiques :

1. La segmentation marché : aller chercher de la valeur produite sur les différents marchés avec des labels environnementaux (consultez également la page agriculture biologique) ;
2. Les financements : développer une intelligence et un savoir-faire sur les leviers de financements publics et privés afin d’abaisser la prise de risque des coopératives et des associés-coopérateurs qui s’engagent concrètement dans ces transitions ;
3. La mise en relation et la maîtrise d’œuvre : identifier des partenaires de compétences, mettre en relation les coopératives selon leurs besoins, constituer un « réseau de confiance » La Coopération Agricole ARA et s’assurer du bon suivi des prestations réalisées ;
4. La formation, pour les salariés des coopératives et les associés-coopérateurs : identifier et diffuser des offres existantes ou concevoir et coordonner des formations en fonction des besoins.

 

Des sections métiers pour la structuration des filières

Soucieuses d’échanger sur leurs problématiques communes et de pouvoir s’exprimer d’une seule voix au niveau des instances et de leurs filières respectives, les coopératives d’Auvergne-Rhône-Alpes ont créé les sections métiers au sein de La Coopération Agricole Auvergne-Rhône-Alpes. Cette structuration collective leur garantit une expression territoriale en lien avec l’échelon national.

 

 L’approche transversale de la transition agroécologique s’organise autour de 3 thématiques principales

  1. 1/ L’alimentation territorialisée
  2. 2/ La segmentation/labellisation des pratiques et des produits en relation étroite avec chacune des filières
  3. 3/ L’accompagnement et le financement des transitions agroécologiques au sein des coopératives adhérentes

Pour aller plus loin

Jérémie BOSCH
Responsable du pôle Filières, Transitions et Valorisation
Noémie BARLET
Chargée de mission Filières et Valorisation
Diane RIVATON
Chargée de mission Innovation, Agronomie - Référente Agriculture Biologique
Fabien SEVIN
Chargé de mission Élevage ruminants
Olivia TALHOUK
Chargée de mission Accompagnement et Financement des transitions agroécologiques